Cours Jeunes Chauffeurs (CJC)

La formation de Jeune Chauffeur s’effectue en deux phases.
Elle est entièrement gratuite et, sous réserve de réussite des étapes décrites ci-dessous, assure aux participants d’être recruté comme Automobiliste.
Durant les cours, les véhicules militaires ne sont conduits que sur des places fermées et sécurisées.


Première étape : La séance d’information 

Durant cette soirée d’environ 3h, le contenu des cours et le déroulement sont présentés aux participants.
Les organisateurs et les moniteurs sont à disposition pour répondre aux diverses questions des participants, de leurs parents ou accompagnants.
C’est durant cette soirée que les participants choisiront les dates pour leur cours régional qui se déroulera en règle générale 3 à 4 mois plus tard.


Phase 1 : Le cours régional 

La première phase s’effectue sous forme d’un cours régional qui a lieu sur la place d’armes de Moudon.
Pendant les 3 jours du cours régional, une formation de base théorique (connaissances militaires, LCR, OCM) et
pratique (détails techniques, manoeuvres, conduite) y sera donnée.

À l’issue du cours, un examen final (théorique/pratique) devra être réussi pour continuer la formation.


Phase 2 : Le cours en section

Après la réussite du cours régional sur véhicules tout-terrain légers, la formation est approfondie dans le cadre d’une journée dans une section ARTM.
Les jeunes chauffeurs y compléteront la formation reçue lors du cours régional et auront un premier contact avec des véhicules lourds.

Sur demande préalable, les jeunes chauffeurs peuvent effectuer l’examen pour l’obtention de la catégorie 921 (véhicules légers non tout-terrain) qui leur permettra de conduire des voitures militaires.


Dernière étape : Le recrutement

Cette dernière étape s’effectue au centre de recrutement. Elle consiste à réussir l’examen d’aptitude A pour chauffeurs militaires.
La réussite des cours jeunes chauffeurs et de cet examen donne la garantie d’être recruté comme Automobiliste !


Conditions d’admission aux Cours Jeunes Chauffeurs :

– Nationalité suisse ;
– Minimum 17 ans révolu au début du cours ;
– Autorisation des parents ou du représentant légal ;
– Pas d’handicap évident qui rendrait inapte l’aptitude au service ;
– Aucun retrait du permis de conduire ;

 

Pour plus d’informations : jeunechauffeur@artm-vs.ch